(du 22 au 26 juillet)

Pour le plus grand trajet entre deux étapes que nous ayons fait, il a plu, plu, plu, un vrai déluge qui nous a fait un peu peur, nous avons donc longé le lac Saint-Jean puis tout le haut de la rivière du Saguenay dans une humidité incroyable qui ne nous a pas donné l'envie d'y rester

Et puis petit à petit, en approchant de notre destination, comme un signe, le soleil a commencé à reparaître derrière les nuages...

Saguenay 014

C'est dans le gîte de La Mansarde à la Baie que nous posons cette fois nos bagages, accueillis de manière charmante par Claude notre nouvelle propriétaire ainsi que par ses enfants (qui ont joué plus d'une fois avec notre fille), nous avons tout l'étage pour nous ainsi qu'une très grande terrasse où nous prendrons tous nos repas et, comme à chaque fois, le barbecue au gaz big-size très courant là-bas (mais que nous n'utiliserons jamais)

Saguenay 001

Saguenay 002

Saguenay 003

Saguenay 004

Nous partons dès le lendemain faire notre première balade dans le parc du Fjord du Saguenay, pressé de découvrir ces paysages fabuleux et nous ne sommes pas déçus en commençant par Le Sentier de la Statue, indiqué comme intermédiaire à difficile, sa facilité nous convaint bien vite que nous pouvons aborder les prochains jours des balades plus longues sans problème

Saguenay 005

Saguenay 006

Saguenay 007

Saguenay 008

Saguenay 009

Chaque enfant porte son pique-nique et son eau, c'est comme ça et na!

La vue sur le fjord est époustouflante, nous sommes entre le cap Eternité et le cap Trinité, les couleurs sont justes ahurissantes, d'autant plus avec la légère brume qui s'installe

Saguenay 010

Saguenay 011

Saguenay 012

Saguenay 013

L'eau est très froide, il faut déjà être courageux pour s'y baigner, pas autant qu'elle ne le sera au bord du Saint-Laurent où elle se maintient en été à 4° à cause du courant du Labrador mais quand même

Saguenay 015

Saguenay 016

Saguenay 017

Saguenay 018

Petite balade sur le bord de la Baie des Ha Ha! et de ses deux importants ports (un pour le tourisme, l'autre pour les manufactures, dont la principale reste Alcan, le grand producteur d'aluminium), la plage est quasiment déserte, les enfants s'amusent

Le lendemain : retour dans le Parc du Fjord du Saguenay pour la plus belle balade de notre séjour : Le sentier de la Montagne Blanche qui nous mènera au point culminant du Fjord, sensations garanties (non sans faire un petit détour pour admirer un des magnifiques ponts couverts de la région à l'Anse-Saint-Jean)

Saguenay 019

Saguenay 020

Saguenay 021

Nous montons, montons, il fait chaud mais ça en vaut la peine (et oui la chaleur sera souvent un frein pour toutes la randonnées que nous ayons pu faire, nous devrons même en arrêter une pour éviter la déshydratation malgré les litres d'eau que nous emportons chaque fois)

Saguenay 022

Saguenay 023

Saguenay 024

Saguenay 025

Saguenay 026

Les paysages sont de plus en plus beaux au fur et à mesure de notre élévation

Saguenay 027

Saguenay 028

Saguenay 029

Saguenay 030

Saguenay 031

Petite mais courageuse!

Saguenay 032

Saguenay 033

Saguenay 034

Saguenay 035

Nous nous abritons du vent sur le sommet, celui-ci nous glace très vite, il ne serait pas temps d'attrape froid, la végétation est ici complètement différente et les lichens sont merveilleux

Saguenay 036

Saguenay 037

Saguenay 038

Il est temps de redescendre, des merveilles en suspension dans notre mémoire et devant nos yeux

Le lendemain, une fine bruine nous surprend, pas vraiment grave vu que nous avons décidé de visiter le musée du Fjord du Saguenay, petit mais très bien conçu pour nous apprendre tout sur la faune des environs que ce soit terrestre ou fluviale

Saguenay 039

Saguenay 040

Nous y apprenons toutes les manières de s'y retrouver entre les différents cervidés qui parcourent cette belle région, admirons des belugas sur un film, manipulons les petites bêtes aquatiques, presque seuls dans le musée, un vrai bonheur!

Nous nous cultivons également sur les premiers colons arrivant dans la baie, toutes leurs descendance, ainsi que le fameux déluge de 1996 de la baie du Saguenay, petit mais concentré ce musée, je vous l'avais dit!

Et en sortant, la pyramide des Ha Ha! nous rappelle une fois de plus ce sinistre déluge

Saguenay 041

Nous avons rendez-vous cet après-midi pour une randonnée guidée et contée en Rabaska, dans laquelle on aurait pu se prendre pour de vrais coureurs des bois...je n'ai pris aucune photo, trop risqué vu la pluie omniprésente de ce jour, mais quel fou rire de nous voir dégoulinants dans la baie sur cette drôle d'embarcation...

Et puis le soir, resto du dernier jour de l'étape, Opia à la Baie, un vrai délice

Saguenay 042

Il est déjà temps de repartir pour notre troisième étape et quelle étape!