(du 2 au 6 août)

Notre cinquième étape nous renvoie vers la nature à notre grand soulagement

Nous arrivons dans un logement formidable, un énorme chalet juste pour nous cinq, hyper-moderne et avec un propriétaire charmant qui nous incite à faire des feux de bois dès que nous le désirons

Nous prenons tout de suite nos aises dans cet endroit merveilleux (et pour une fois sans moustiques)

Mont-Tremblant, nous voilà!

P1030155

P1030160

P1030161

Devant le malheur des enfants à vivre en pleine nature, nous décidons sadiquement de recommencer nos balades et partons très vite vers le Parc du Mont-Tremblant

C'est encore la balade en canot qui nous tente le plus et nous craquons pour  les rapides du Diable (qui ne sont au final pas si diaboliques que ça même si nous coinçons une ou deux fois à cause du manque d'eau), 18 km de descente de rivière avec une pause plus que bienvenue et une de nos rares baignades du séjour, le bonheur si l'on veut

P1030237

P1030240

P1030256

P1030257

P1030259

Une de nos rares photos à cinq, dommage qu'elle soit malheureusement floue et j'ai peur de la faire imprimer...

Mont-Tremblant c'est un célèbre village de ski, un peu trop touristique à notre goût mais qui doit être très joli une fois la neige arrivée, nous y sommes passés boire un verre en terrasse mais les prix pratiqués dans le village, et surtout celui des attractions nous ont très vite effrayés (il ne fallait pas moins de 300 euros pour faire une activité à trois ou quatre personnes, gloups)

P1030183

P1030184

C'est encore dans notre location que nous nous plaisons le plus à initier les enfants aux feux de camp et surtout à la cuisson de la nourriture dessus (autre chose qu'aux guides/scouts n'est-ce pas les garçons ?)

P1030188

Encore une grande balade dans le parc mais que nous devons écourter pour éviter la déshydratation malgré les litres d'eau emportés, il fait plus de 35 degrés et ce dans une moiteur tropicale

P1030165

P1030168

P1030172

Bien évidemment les boys ne sont jamais fatigués, eux, et galopent toujours bien à l'avant!

P1030192

P1030194

P1030197

P1030211

P1030213

C'est à la limite du douloureux de penser que nous sommes dans nos derniers jours sur ces terres sauvages, de penser que nous quittons ces paysages sublimes mais nous n'avons aucun regret, c'est déjà un bonheur d'avoir pu venir jusqu'ici

Nous quittons Kevin, notre hôte du lieu, avec de grandes poignées de mains, j'aime rencontrer les gens qui nous hébergent surtout lorsque le plaisir est partagé

Et nous voilà partis pour notre dernière destination, le coeur gros il est vrai, mais il nous reste quelques aventures à vivre à Montréal!